mardi 3 janvier 2017

Nil tome 1 de Lynne Matson

Résumé
Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…
Mon avis
Une amie m'a déjà mentionné que la lecture n'existe pas uniquement pour lire des genres avec lesquels on est confortables, mais aussi pour pousser sa curiosité hors des sentiers battus. Comme vous le savez déjà, la science-fiction est un des genres que je lis le moins. Je ne me trouve pas d'affinités avec l'intrigue et les personnages. Cependant, Nil m'a littéralement conquise. L'atmosphère, les personnages, l'intrigue, tout y était et j'ai pu rêver d'une étendue de sable paradisiaque.

C'est le premier roman de l'auteure que je lis. Sa plume est accessible à un large public tout en considérant qu'il s'agit d'un roman Young Adult. Le vocabulaire pour décrire les lieux et les événements est précis sans toutefois être trop guindé. Les chapitres alternent les points de vue entre Charley et Thad ainsi que le nombre de jours qu'ils ont passé sur l'île. J'ai trouvé que cette manière de procéder donnait un repère temporel au lecteur tout en lui permettant de découvrir les pensées des deux personnages principaux.

Charley et Thad se partagent le premier plan dans l'histoire. Thad a plus d'expérience que Charley sur l'île et a donc le rôle d'orienter les nouveaux et de séparer les tâches. Pour son âge, j'ai trouvé qu'il faisait preuve d'énormément de maturité, bien que la situation pousse n'importe quel être humain à l'instinct de survie. Charley a fait preuve d'énormément de débrouillardise, surtout au début de l'histoire, mais ses idées vont faire en sorte que les autres personnages sur l'île vont percer à jour des mystères jamais élucidés.

L'intrigue tourne autour de la façon de faire pour s'évader de l'île et rentrer à la maison. Alors que les sorties apparaissent une fois par jour à une heure précise, les personnages ont peu de chance de se trouver au bon endroit au bon moment. Ces sorties se nomment des portes. Il s'agit de l'élément de fiction de cette histoire et j'ai trouvé qu'il était très innovant par rapport à d'autres romans du même genre qui se concentrent plutôt sur des histoires robotiques, technologiques ou extraterrestres. De plus, l'intrigue apporte d'importantes notions de survie ainsi que les liens qui se tissent lorsque l'on se retrouve en difficulté. L'entraide est omniprésente entre les personnages et l'histoire d'amour n'est pas en reste. On se retrouve englué entre les pages et il est impossible de poser le livre avant d'en avoir atteint la fin.

Je n'ai pas eu de coup de cœur depuis la saga de Rebecca Donovan, mais je dois dire que celui-ci est mon premier de 2017. Que vous soyez adepte du genre ou récalcitrants à la fiction, n'hésitez pas à vous lancer tout de même. Nil apporte son lot de surprises et ne vous décevra pas. Je lirai très certainement la suite.

Je remercie Interforum editis pour ce partenariat.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire