lundi 23 mai 2016

Sunshine tome 1 de Paige Mckenzie

Résumé
L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisie sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée. Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique... Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…
Mon avis
   J'ai toujours apprécié la collection Black Moon depuis que j'ai lu la saga Twilight. Les romans m'ont toujours paru accrocheurs tant par leur résumé que leur couverture. Celui-ci n'en fait pas exception, sauf la fin qui était un peu trop prévisible à mon avis.

   Sunshine est ma première lecture de Paige Mckenzie. Sa plume est bien adaptée à un public Young Adult et les titres bien représentatifs du contenu des chapitres. L'histoire est narrée avec clarté et c'est un roman dont la fluidité fait en sorte qu'on n'oublie pas ce qu'on vient de lire la seconde d'avant.

   Le personnage principal est Sunshine. Elle quitte le Texas avec sa mère pour venir s'installer dans un nouvel État. Leur nouvelle résidence est lugubre, sent la moisissure et Sunshine est persuadée qu'elle ne parviendra pas à s'adapter à cette nouvelle ville et au climat pluvieux. Elle est une adolescente un peu marginale qui s'habille avec des vêtements vintage, ce qui fait en sorte qu'elle ressort du lot par rapport aux autres jeunes de son âge. Sa mère a obtenu un poste avec davantage de responsabilités dans l'hôpital de la ville et Sunshine se retrouve plus souvent qu'autrement seule à la maison. La façon dont les personnages sont présentés est bien, mais je ne suis pas parvenue à m'attacher à la protagoniste. Peut-être est-ce du à un manque de profondeur dans la description psychologique? Je n'en ai aucune idée.

    L'intrigue débute vraiment quand Sunshine entend des bruits suspects dans la maison. Les objets se déplacent tout seuls et de l'eau se met à sortir sous la porte de la salle de bain alors que celle-ci est bloquée. Quels êtres maléfiques se cachent entre les murs? Sunshine et son nouvel ami de son école décident de relever des preuves sur les diverses manifestions, car la mère de Sunshine n'en croit pas un mot des histoires de fantômes. J'ai grandement apprécié l'atmosphère angoissante, surtout dans la première moitié. Par la suite, le tout m'a semblé trop planifié. J'avais l'impression de savoir ce qui allait arriver avant même que ça ne se passe. L'auteure a fait bon usage des informations révélées sur les esprits maléfiques et sur l'histoire familiale des personnages impliqués dans la quête de Sunshine. Cependant, davantage de mystère aurait été bienvenu.

   C'est un roman léger que j'ai apprécié dans l'ensemble mais dont j'aurais aimé être davantage surprise par le déroulement de l'intrigue. L'aspect horreur est bien exploité sans être trop glauque compte tenu du public cible. Je lirai le tome deux très certainement lors de sa parution.

   Je remercie énormément Hachette Canada pour ce partenariat!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire